METEO ( vendredi, 24 mai 2024)
14°C
Légère Pluie
Min 12° | Max 16°
Evénements durables

Continuez à nous faire part de vos idées pour construire ensemble le futur de notre ville


N’hésitez pas à nous transmettre vos propositions de mesures durables pouvant être réalisées sur le territoire renanais.
Nous mettons à votre disposition une boîte à idées. Ainsi, nous parviendrons ensemble à faire de Renens une ville respectueuse du climat et où il fait bon vivre!

Vous pouvez également nous transmettre vos propositions par courrier à: Centre Technique Communal, rue du Lac 14, 1020 Renens.

ARCHIVES - Conférences Transition énergétique - 2023

Les Communes de Crissier, Ecublens et Renens ont proposé un cycle de 3 conférences sur la transition énergétique.
Retrouvez ici les présentations powerpoint des soirées et les captures vidéos:
28 septembre 2023 - Certificats énergétiques CECB
Présentation ppt
Vidéo de la conférence

10 octobre 2023 - Energie solaire thermique et photovoltaïque
Présentation ppt - Vidéo de la conférence

28 novembre 2023 - Les pompes à chaleur
Présentation ppt - Vidéo de la conférence

ARCHIVE - Remise du Label Cité de l'Energie Gold -14 novembre 2023

La Ville de Renens a obtenu pour la 2e fois le label Cité de l'Energie Gold, la plus haute distinction en matière de politique énergétique.

Visionnez la vidéo publiée par l'organisme de certification

et découvrez ci-dessous les discours des intervenants à la soirée,
Céline Pahud, ingénieure au sein de la Direction de l'Energie du Canton de Vaud,
René Longet, ambassadeur des Cités de l'Energie et
Patricia Zurcher, municipale de Renens

Prise de parole de
Céline Pahud, ingénieure au sein de la Direction de l'Energie du Canton de Vaud


C’est grand plaisir que je m’exprime aujourd’hui devant vous pour la remise de cette sixième labellisation «Cité de l’énergie» de la Ville de Renens.

J’ai du plaisir à être parmi vous aujourd’hui à double titre: d’une part, en tant que représentante du Canton de Vaud et sa Direction de l’Énergie. Et d’autre part, car j’ai participé à l’audit «Cité de l’énergie» de la commune. Je tiens justement ici à saluer l’étroite et efficace collaboration avec Monsieur Rossel, conseiller de Cité de l’énergie, et Madame Tacchini, déléguée à l’énergie de la commune.
Toujours active et réactive quand il s’agit de projets «énergie» menés avec les communes, Renens est un partenaire précieux pour l’administration cantonale.

De plus, la Ville a toujours été attentive à l’évolution des lois et règlements sur l’énergie, n’hésitant pas à nous poser des questions et à challenger leur application sur le terrain. Cet état d’esprit de questionnement est utile pour l’administration: il permet d’avancer de concert vers des projets tangibles et en toute collaboration! Pour tout ceci, je vous remercie donc au nom de mes collègues de la Direction de l’Énergie.

L’événement organisé aujourd’hui est à la fois symbolique et important. Il vient célébrer l’engagement de votre commune pour la transition énergétique et climatique. Avec le label Gold «Cité de l’énergie», avec une planification énergétique communale et avec un plan climat, vous vous êtes dotés des bons outils. Et de la bonne manière, puisqu’il faut saluer votre volonté d’impliquer, dans cette transition, toutes les actrices et tous les acteurs présents sur le territoire.

Avec ces outils, votre commune s’est doté des moyens de planifier de magnifiques projets, comme le déploiement du réseau de chauffage à distance ou l’accélération de la rénovation énergétique des bâtiments sur le territoire communal. Ces projets s’inscrivent dans la continuité de réalisations remarquables, comme les trois quartiers labellisés « sites 2'000 watts » dans la zone de Malley, ou encore la mise en place de la bourse solaire participative. Et bien sûr, l’engagement pionnier de Renens dans l’action éco-logement au bénéfice des locataires et des propriétaires.

Ce dynamisme est essentiel pour réussir la transition que nous menons toutes et tous. En effet, il permet, d’une part, de montrer l’exemple. Et d’autre part, de faciliter un peu le pouvoir d’agir des habitantes et habitants. Parce qu’«un peu», c’est par là qu’il faut commencer quand la tâche nous semble trop grande. Quant à la sobriété énergétique pour réduire la consommation, le Canton de Vaud l’a inscrite comme l’un des objectifs principaux dans le projet de sa nouvelle loi sur l’énergie. Ce serait une première en Suisse, au niveau cantonal. Je précise cantonal, car Renens a déjà intégré cette notion dans son plan climat. Bravo pour cela.

Pour toutes ces raisons, Renens est l’une des villes les plus avancées du Canton en matière de transition énergétique. Avec les 25 autres Cités de l’énergie du Canton, vous montrez l’exemple aux autres communes. Vous inspirez par votre dynamisme et votre proactivité. Vous prouvez qu’en investissant beaucoup de votre énergie, vous pouvez en économiser encore plus. Vous êtes donc un parfait exemple d’une Cité de l’énergie. Ce label n’est certes que la partie visible de l’iceberg, de tout ce que vous mettez en place. Et il faut prendre soin des icebergs comme des glaciers.

En bref, ce label Gold est plus que mérité, tant les actions que vous menez font briller Renens, pour son rôle de pionnière dans le canton. Merci à vous toutes et tous pour cela. Bravo!



Prise de parole de René Longet, ambassadeur des Cités de l'Energie


Pour cette 6e certification et la 2e pour le label Gold, je dois dire que je suis très favorablement impressionné par votre approche ici à Renens.

Tout d’abord 25 ans d’engagement, peu de collectivités ont commencé si tôt et sont allées si loin. Mais ce qui m’impressionne le plus est le côté intégré, holistique comme on dit aujourd’hui, de votre manière de voir les choses. Ecologie et durabilité, climat et énergie ne sont, on le voit à travers l’histoire et la sociologie de Renens, pas réservés aux quartiers bien situés, comme une légende urbaine trop répandue l’imagine et le colporte. Non ici vous faites le lien tout naturellement avec un engagement, de certainement plus d’un quart de siècle, de requalification de ce territoire qui pouvait être ressenti, perçu, comme une tranche de banlieue parmi d’autres tranches de banlieue.

Mais vous avez, avec systématique et obstination travaillé non seulement à la requalification matérielle des lieux, mais aussi sur sa perception, sur son identité. Vous insistez sur la mixité et la diversité, la culture et la créativité, sur les emplois et l’intégration, oui, on se sent bien à Renens et ça se ressent. Et on peut légitimement être fier d’être de Renens. Résultat d’une approche systématique, en effet. On retrouve là la trilogie gagnante de la durabilité, intégrant économie, écologie et social, chacune de ces dimensions devant être activée en lien avec les deux autres.

Et la brève carte d’identité contenue dans votre plan climat est parlante : 20'811 habitant.e.s, 122 nationalités, 13'691 emplois, 5'000 arbres, 1 pour 4 habitants, 14 parcs publics, 39% du territoire couvert par la végétation, on est en effet loin de la morosité de certains zones périurbaines.

Pour obtenir un meilleur mix énergétique, pour réduire le besoin en énergie et les coûts qui sont liés, maintenir présent le sentiment d’urgence climatique nécessite - et vous l’avez bien compris - de soutenir sur le territoire les entreprises et les ménages qui en ont besoin. C’est concilier les fins de mois des personnes et des entreprises, avec les fins de mois de la Planète, sachant que si la transition est la vraie sortie de crise, encore faut-il que chacune et chacun puisse franchir l’obstacle de son financement. Ici pas besoin de gilets jaunes pour le rappeler, vous y pensez de vous-mêmes, prendre soin des choses : faire les choses avec soin est dans votre ADN.

Les votes populaires montrent une large adhésion: Le 21 mai 2017, sur la loi fédérale sur l’énergie, le oui fait 73,5% dans le canton et 75,1 à Renens, et le 18 juin dernier sur la loi fédérale sur le climat, le canton dit oui à 69,5% et vous à 74%. Le supplément d’approbation qui était de 2% voici 6 ans a passé à 4% en 2023. Un socle solide pour aller de l’avant ensemble, un beau signe de confiance. Vos 81,5% pour le score du catalogue cités de l’énergie sont de la même veine, et sont une belle réponse à la morosité et au sentiment d’impuissance. Vous répondez à la multiplicité des crises par la multiplicité des réponses, qui toutes ramènent à un même état d’esprit, un humanisme en action.

La transition, ce sont nos emplois de demain, nos revenus de demain, nos ressources de demain, nos entreprises de demain. Et vous y pensez aujourd’hui.

Quand je lis la lettre de recommandation pour le label européen, il y est question d’exemplarité et de faire connaître les choses, Oui en Europe il y a beaucoup de communes comme Renens, et plus que vos résultats encore, c’est la manière de voir les choses qui importe, l’état d’esprit. La durabilié n’est chez vous pas une pièce rapportée mais une expression naturelle de votre vision du vivre ensemble sur un territoire. Et vous démontrez la réalité d’une écologie économique et sociale, une écologie solidaire et populaire, à la portée de toutes et de tous et porteuse d’espoir pour toutes et tous.

Diverses de vos réalisations et planification sont emblématiques : la rénovation énergétique des bâtiments, le soutien au photovoltaique, la modération du trafic sur divers tronçons routiers, la plantation d’arbres sur terrain public mais aussi privé, avec subvention à la clé, la renaturation de cours d’eau et d’espaces publics. Je cite là aussi votre Plan climat exemplaire en effet, et le tableau de bord permettant de suivre les résultats, anticipant en cela à la fois une exigence cantonale et une exigence de Cité de l'énergie dès 2024 car il est essentiel de pouvoir suivre les effets des mesures qu’on a prises.

Un aspect clé est bien la communication, le partage d’une perspective. A un moment où les crises s’ajoutent aux crises, la tendance des humains est la peur, qui est rarement bonne conseillère, le repli, la procrastination, le déni, et on recherche la sécurité pas aux bons endroits, et ici précisément les autorités communales (et cantonales) travaillent à assurer la sécurité de l’approvisionnement et la sécurité climatique en misant sur les énergies renouvelables et un usage optimal de l’énergie.

Et cerise sur le gâteau, le retour du tram à Renens, 62 ans après son élimination car il devait disparaître pour que l’agglomération lausannoise soit belle pour accueillir l’Expo 64. Aujourd’hui il revient plus beau qu’avant, symbole fort d’une mobilité durable et du lien entre les collectivités.

Je me permets néanmoins dans ce concert de louanges sincères et bien mérités deux propositions. La première: n’oubliez pas la dynamique des entreprises, elles aussi ont vocation d’être acteurs et vecteurs de la transition. Et la seconde: vous pouvez sans autre assumer votre option pour la durabilité, dont l’axe climat-énergie est un élément constitutif, en ajoutant la politique d’achat et la promotion de l’économie circulaire, qui étend le raisonnement de la conservation de l’énergies à la matière; je suis particulièrement heureux de voir ici les flyers du commerce équitable, c’est un aspect important d’une politique d’achat durable.

Bravo et bonne route sur la voie de la résilience énergétique et climatique!



Prise de parole de Patricia Zurcher Maquignaz, municipale Gestion urbaine-Développement durable

Aujourd’hui, la Ville de Renens a décidé de faire la fête et de la faire avec vous!
Comme vous le savez, il sera question ce soir de climat, d’énergie, de mobilité et de biodiversité…  Mais, me direz-vous, ces thèmes invitent-ils vraiment à faire la fête?

Les thèmes eux-mêmes, peut-être pas, je le concède…
Mais le fait que les communes, les cantons et la Confédération, chacune et chacun à son échelon, aient décidé de les empoigner et d’agir dans ces domaines pour permettre la transition écologique et énergétique de notre pays à un horizon pas si lointain, ça, ça se fête !

Cette année, la Ville de Renens a publié et lancé son Plan climat 2023-2027. Il s’agit d’un document stratégique qui guidera désormais la Municipalité et l’administration communale dans ses actions et ses projets, mais ce document stratégique s’accompagne aussi d’un plan d’action, tout aussi important que les lignes directrices. C’est ce plan d’actions bien concrètes qui va se déployer tout bientôt sur l’entier du territoire communal et qui va agir sur un spectre de thématiques aussi large qu’ambitieux : l’énergie et les bâtiments, la mobilité, la consommation, la nature en ville et la biodiversité, les dangers naturels et la gestion des risques, l’urbanisme et l’aménagement du territoire, et enfin, l’implication des acteurs du territoire.

Et pour aller de l’avant, mettre en place, puis évaluer sa politique énergie-climat, la Ville de Renens va s’appuyer aussi sur un autre outil stratégique, le label Cité de l’énergie. Mais en quoi un label peut-il nous aider à faire notre part du travail de transition ?
Eh bien, en évaluant comme il le fait, tous les quatre ans, à l’occasion d’un réaudit poussé et approfondi, les résultats de la politique mise en place et en proposant des points d’amélioration possible et des points d’attention permettant de s’assurer que ce que l’on met en place produit vraiment les effets escomptés. Un regard extérieur, un regard expert, un regard exigeant : ce n’est pas rien!

La Ville de Renens est engagée dans le label Cité de l’énergie depuis 1999. Et en 2023, elle a réalisé sa 5e démarche de réaudit Cité de l’énergie et sa 1re démarche de réaudit Cité de l’énergie Gold, qui constitue le niveau le plus élevé qui puisse être atteint, et ceci au niveau européen.
À l’occasion de ce premier réaudit Gold, la Ville de Renens a confirmé clairement le fait qu’elle poursuit sa politique énergétique avec sérieux et détermination, ce qui lui a valu d’être classée au 25e rang sur les 450 communes suisses labellisées Cité de l’énergie.
C’est bien, on peut s’en réjouir, et c’est précisément pour le faire que nous sommes là ce soir. Oui, c’est bien, mais tout cela a un coût, diront certaines et certains…! Et les ressources financières des communes ne sont pas extensibles à l’infini, et encore moins celles de la Ville de Renens, dont on ne cesse de répéter qu’elles sont limitées…

À cela, je voudrais répondre ce soir en rappelant plusieurs choses:
La première, c’est qu’il n’y a pas si longtemps, rappelez-vous, tant le Canton que la Confédération ont modifié certaines lois, grâce aux votes des citoyennes et des citoyens suisses et vaudois, et qu’ils ont ainsi envoyé un signal clair aux communes. Désormais, on attend d’elles qu’elles fassent leur part de transition énergétique et écologique sur leur territoire, et cela quels que soient leurs moyens financiers. Toutes, petites et grandes, elles ont désormais le devoir d’adapter leur territoire aux conséquences des changements climatiques pour protéger la population… Et toutes, elles ont désormais le devoir de réduire les émissions de CO2 sur ce même territoire pour contribuer à la protection du climat.

Que ce soit sur une base volontaire ou pas, qu’elles le fassent rapidement ou un peu moins, elles sont toutes concernées désormais par l’effort collectif qui va devoir être réalisé à l’horizon 2030 et à l’horizon 2050. Il ne s’agit plus, désormais, d’une vision ou d’un programme politique, mais d’une nécessité incontournable qui s’applique à tous les échelons. Bien sûr, le pouvoir d’action des communes a ses limites. Mais elles constitueront toujours l’entité la plus proche du territoire et de la population, et l’entité la plus ancrée dans l’action concrète. C’est pourquoi elles ne doivent pas céder au découragement, ni à la frilosité ambiante en matière de dépenses.

Rappelons-nous que les générations qui ont précédé la nôtre ont, elles aussi, pris le taureau par les cornes et lancé de gros projets d’infrastructures coûteux, destinés à assurer l’avenir du pays. Ils ont construit des barrages et ont osé y consacrer les moyens qu’il fallait, parce qu’ils se sentaient responsables des générations futures et qu’ils n’ont pas reculé devant les difficultés et les oppositions.

Aujourd’hui, nous devons, nous aussi, actrices et acteurs de la Ville de Renens, poursuivre notre engagement pour la transition, prendre nos responsabilités et ne pas reculer devant les obstacles en pensant à l’avenir. La Ville de Renens est en route pour la transition depuis des années déjà, et son Plan climat 2023-2027, son label Cité de l’énergie Gold renouvelé avec succès, sont là pour le confirmer.

C’est donc pour fêter le travail déjà accompli et justement récompensé, bien sûr, mais aussi pour confirmer la volonté ferme de la Municipalité de poursuivre sur cette lancée, que nous sommes là ce soir, et nous vous remercions chaleureusement, toutes et tous, de partager avec nous ce moment important.

ARCHIVES - Conférences CO2 - juin à novembre 2022

 
Les Communes de Chavannes-près-Renens, Crissier, Ecublens et Renens ont proposé un cycle de 6 conférences sur la thématique de l’empreinte carbone, afin d'aider les particuliers à réduire leur bilan carbone personnel à travers une série de présentations informatives et interactives. 
Retrouvez ci-dessous les présentations powerpoint des soirées, les captures vidéos se trouvent en-dessous:

ARCHIVES - Rencontres du Développement Durable, 6 octobre, 9 et 25 novembre 2020

 
Lors de 3 soirées axées sur l’urgence climatique et ses enjeux sur le territoire renanais, la population et les acteurs du territoire étaient invités à rechercher des idées d’actions concrètes à mettre en place afin de contribuer à limiter ses conséquences au niveau local. Des conférences, des ateliers thématiques et des plages de débat seront organisés pour réfléchir ensemble sur l’évolution nécessaire du territoire. Les ateliers participatifs ont pour but la recherche de mesures concrètes pour établir les fondements d’un futur plan climat communal.
 
Retour sur les 3 soirées:

1re Rencontre du Développement Durable du 6 octobre
Captation vidéo de la soirée
Présentation "Etat de la Planète" par Tribu Architecture
Présentation "Stratégie du Conseil d'Etat vaudois pour la protection du climat"
Présentation de Patricia Zurcher et Tinetta Maystre, municipales
Synthèse de la soirée
Propositions citoyennes transversales


2e Rencontre - Ateliers participatifs du 9 novembre

La rencontre s'est déroulée sous forme de visio-conférence sur les thèmes de l'habitat et de consommation responsable.
Présentation sur l'habitat
- Propositions citoyennes sur l'habitat
Présentation sur les enjeux de la consommation - Propositions citoyennes sur la consommation

Introduction Conférence sur l'habitat Conférence sur la consom-
mation et l'alimentation


3e Rencontre - Ateliers participatifs du 25 novembre

La rencontre s'est déroulée sous forme de visio-conférence sur les thèmes de la mobilité et de la nature en ville
Présentation sur la mobilité - Propositions citoyennes sur la mobilité
Présentation sur la nature en ville - Propositions citoyennes sur la nature en ville
Introduction Conférence sur la mobilité
Conférence sur la nature
en ville



Documents à télécharger: