METEO ( mardi, 15 octobre 2019)
14°C
Légère Pluie
Min 10° | Max 18°
Actualités

Communiqués | 07.07.2011 |

Présentation du Budget 2012

La Municipalité présente son budget 2012 avec un excédent de charges que l'on peut encore qualifier de raisonnable. Ce budget est, comme les trois années précédentes, caractérisé par une faible marge d'autofinancement qui contraindra la Municipalité à avoir recours à l'emprunt pour financer les investissements à venir

Les ressources financières disponibles pour une ville de plus de vingt mille habitants et en plein essor sont modestes. Face à cette équation, la Municipalité a eu pour fil conducteur permanent de tendre vers un budget 2012 équilibré. Avec des revenus pour Fr. 90.93 millions et des charges pour Fr. 92.61 millions, l'excédent de charges prévu en 2012 est de Fr. 1.68 millions. Malgré cette démarche volontariste, la marge d'autofinancement de Fr. 1.50 millions reste faible et permettra de financer unique¬ment une petite partie des investissements.

Les revenus fiscaux tiennent compte de la bascule de deux points d'impôts du Canton aux communes pour la nouvelle organisation policière vaudoise. Compte tenu de la conjoncture économique actuelle, la Municipalité table sur une évolution mesurée des recettes fiscales. Le Conseil communal, dans sa séance du 13 octobre 2011, a amendé l'arrêté d'imposition 2012 proposé par la Municipalité en augmentant le taux d'imposition de 77.5 % à 78.5 %. Cet amendement est intervenu après le bouclement du budget et aurait pu être soumis à un référendum. Ce point d'impôt supplémentaire n'est donc pas intégré dans les recettes fiscales 2012.

L'augmentation de la facture des transports et de la facture sociale pèse de tout son poids sur la croissance des charges 2012. Concernant les charges de personnel, seuls les postes absolument nécessaires ont été accordés. Enfin, les dépenses de biens, services et marchandises sur lesquels la Municipalité a la possibilité d'influer ont fait l'objet d'un examen minutieux et ont pu être contenues.

La faible marge d'autofinancement dégagée par le budget de fonctionnement 2012 ne permettra pas d'autofinancer les investissements prévus (Fr. 9.4 millions). Il faudra donc recourir à l'emprunt pour un montant avoisinant 8.0 millions.

Renens vit une phase de développement au cœur d'une région en pleine expansion. De nombreuses opportunités de portée communale, régionale et cantonale s'activent, en concertation avec la région. Il est essentiel de les saisir afin de ne pas les reporter à des dates lointaines et incertaines. La Municipalité reste néanmoins consciente qu'il faudra à l'avenir augmenter la marge d'autofinancement pour maintenir la qualité de ses prestations et réaliser les investissements indispensables à venir.

Renseignements complémentaires:
Jean-François Clément, Conseiller municipal, Direction Finances-Cultes, 079 645 79 77
Michael Perrin, Chef Service Finances-Cultes, 021 632 72 01
Marianne Huguenin, Syndique, 079 424 38 42