METEO ( lundi, 14 octobre 2019)
16°C
Ciel Dégagé
Min 12° | Max 19°
Actualités

Communiqués | 10.10.2014 |

Pose de la 1e pierre du CEOL

Les conseillers d'Etat Anne-Catherine Lyon et Pascal Broulis, accompagnés de la syndique de Renens Marianne Huguenin, ont posé ce jour la première pierre du Centre d'enseignement postobligatoire de l'Ouest lausannois (CEOL). Cette construction, qui doit entrer en service dès la rentrée d'août 2016, souligne l'engagement des autorités cantonales envers le développement des infrastructures nécessaire à la formation des jeunes, dans un contexte de croissance démographique constante.

 

Le projet du Centre d'enseignement postobligatoire de l'Ouest lausannois (CEOL), dont le crédit d'ouvrage est de 54,14 millions de francs, prévoit la création d'un gymnase de 50 classes et accueillera, à terme, quelque 1300 élèves. Situé à proximité de la gare, le bâtiment servira également pour le Gymnase du soir, la passerelle Dubs (formation permettant de passer de la maturité professionnelle aux Hautes écoles universitaires) et permettra d'y regrouper les formations supérieures pour adultes. Une salle de sport triple sera également réalisée afin de satisfaire aux besoins de l'éducation physique des élèves. Ces salles et l'aula pourront également être utilisées par les associations locales de la région en soirée, les week-ends ou encore durant les périodes de vacances. Le CEOL ouvrira ses portes en deux étapes, la première pour la rentrée d'août 2016 et la seconde étape courant 2017.

 

Plus qu'un simple nouveau bâtiment consacré à l'enseignement postobligatoire, le CEOL participe à la redéfinition urbanistique d'une zone urbaine en mutation. Il permettra de répondre aux besoins en infrastructure de formation postobligatoire de l'Ouest du Grand Lausanne en général, et plus spécifiquement de la Ville de Renens. Le projet architectural du CEOL est particulièrement important pour l'Etat de Vaud, constructeur, car il signifie le début d'une série de constructions similaires à travers le canton: Aigle, Echallens et Rolle doivent en effet également accueillir de nouveaux gymnases.

 

En bordure d'un important site qui voit son affectation industrielle se muer en bureaux, commerces et logements, le bâtiment des architectes Dettling Péléraux, de Lausanne, s'intègre pleinement au plan de quartier avec un dispositif volumétrique intéressant et efficace en deux parties sur une base commune. Le nouveau gymnase deviendra ainsi une véritable partie de la ville et du quartier.

 

La «première pierre» posée par les conseillers d'Etat Anne-Catherine Lyon et Pascal Broulis, accompagnés de la Syndique de Renens Marianne Huguenin, est matérialisée par une brique creuse réalisée en terre glaise issue de l'excavation sur le site même du chantier. Portant la date de la manifestation, elle contient une série de documents relatifs au projet.

 

Source : Communiqué du Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud 10.10.14